Pour la salle de bain

Quand on se chouchoute et qu’on prend soin de soi, on ne se rend pas forcément compte que cela nuit à l’environnement… 

Cotons démaquillants, cotons tiges, protections hygiéniques, embouts de rasoir… Autant de déchets qui remplissent quotidiennement nos poubelles de salle de bain. 

Si tu es ici, c’est probablement qui tu aimerais réduire cette quantité de déchets phénoménal, et on t’en félicite ! Tu es au bon endroit 😉 

Tout d’abord, il est important de souligner une chose : la salle de bain est la pièce de la maison où le zéro déchet est le plus facile à mettre en œuvre ! 

Promis : pour adopter ses astuces, tu n’auras pas besoin d’être un gourou. Pour adopter une routine beauté écoresponsable, tu auras simplement besoin d’un peu de bon sens ! 


Favorise le naturel !

Dans ta salle de bain, le zéro déchet est un mode de consommation incontournable si tu souhaites réduire ta quantité de déchets. 

Plus sain, plus écologique et plus économique, les produits cosmétiques sans emballage sont largement préférables à leurs alternatives industrielles ! 

Commence par remplacer ton gel douche par une savonnette. C’est prouvé : un savon solide dure environ 3 fois plus longtemps qu’un savon liquide. Le choix est vite fait entre les deux. 

Les peaux normales se contenteront d’un savon de Marseille pur olive par exemple, alors que les peaux sèches ou sensibles préfèreront le savon saponifié à froid, plus doux.

Le format solide permet d’éviter le recours à des packagings en plastique et à des flacons-pompes, qui bien que parfois recyclables, n’en nécessitent pas moins de l’énergie pour être produits, collectés puis recyclés.

Et si vraiment, vous n’aimez pas le savon, préférez les gels douche en format familial !

Il en est de même pour le shampoing, le dentifrice et même le déodorant. 

Aujourd’hui, la quasi-totalité des produits cosmétiques existe en format solide. 

Mais tu le devines : la meilleure option reste encore de réaliser tes propres cosmétiques toi-même ! 

Parce que, ne l’oublions pas, les cosmétiques traditionnels ne sont ni plus ni moins des substances chimiques et des perturbateurs endocriniens contenus dans des flacons de plastique polluants et potentiellement toxiques eux aussi. 

Alors, on fait le vide dans sa salle de bain et on dit bye-bye aux parabènes, silicones et autres conservateurs au nom imprononçable pour laisser place au naturel. 

Si ce sujet t’intéresse, on t’invite vivement à consulter cet article de blog !

Les cosmétiques faits-maison, c’est bon pour la santé, bon pour la planète et bon pour ton compte en banque : que demander de plus ? 😉 


Troque le jetable contre le réutilisable

On estime qu’environ 1400 tonnes de brosses à dents sont jetées chaque année en France, et qu’une seule femme utilise en moyenne 2190 cotons sur la même période, pour le démaquillage.

Bref, dans la salle de bain, comme dans la cuisine, les objets en plastique ne manquent pas… 

Pire encore : nombre d’entre eux sont à usage unique : cotons démaquillant, cotons tiges, protections hygiéniques… 

Pourtant, il est facilement possible de s’en passer. 

Opte pour une brosse à dent biodégradable ou rechargeable. Comme on en change régulièrement, ça génère pas mal de déchets plastiques. 

Côté rechargeable, il y a les brosses à dent à tête interchangeable. Certes, le manche est en plastique, mais on ne le jette pas. On ne remplace que la tête, à la même fréquence qu’on changerait de brosse à dents.

Sinon, il y a les brosses à dents compostables en bambou. Quand tu veux en changer, il te suffit de casser la tête et de la jeter aux ordures ménagères (le nylon des poils n’est malheureusement pas biodégradable). Le reste va au compost, au feu… 

Adieu le coton, et bienvenue aux lingettes lavables ! 

Si on se maquille quotidiennement, on doit aussi se démaquiller quotidiennement. Et avec des cotons à usage unique, bonjour les déchets… 

Il existe plusieurs matières et formats possibles de carrés démaquillants. Choisis ceux que tu préfères et achète-en plusieurs afin de pouvoir faire une rotation quotidienne et tenir jusqu’à la prochaine machine à laver 😉 

Achète également un oriculi – c’est très utile ! 

Il s’agit en fait d’un cure-oreilles en bambou, lavable et donc réutilisable, qui remplace une bonne fois pour toutes les cotons-tige en plastique. 

Niveau menstruation, là aussi il y a des choses à changer. 

Véritable révolution pour le confort des femmes, la cup, la serviette hygiénique lavable et la culotte menstruelle sont arrivées sur le marché. 

Aujourd’hui, l’offre s’est étoffée, avec toujours plus de choix de modèles, de formes, de couleurs… Tu trouveras forcément l’alternative qui te convient et qui te facilite la vie ! 

 

Pour les plus motivés d’entre vous, sache que tu peux retrouver sur notre blog et notre Facebook et Instagram de nombreuses autres hacks pour une salle de bain encore plus écoresponsable !