Tous nos tips pour réduire ta pollution digitale

Tous nos tips pour réduire ta pollution digitale

Dans notre précédent article, on vous a exposé les (nombreuses) conséquences négatives de notre consommation numérique sur l’environnement.

Si tu souhaites réduire l’impact de ton usage numérique et te rapprocher de la sobriété numérique, découvre des écogestes tout simples que tu peux adopter dans ta vie de tous les jours.

 

Quelques petits exemples pour mieux comprendre…

 

Regarder une série en full HD plutôt qu’en faible résolution pollue beaucoup plus puisque Netflix consomme plus de données et a donc besoin d’énergie supplémentaire.

Tu as regardé les 62 épisodes de Breaking Bad ? Eh bien, c’est l’équivalent de 175 km parcourus en voiture !

Dans une entreprise de 100 salariés qui envoient environ 58 mails par jour, et qui ont tendance à avoir des boîtes mails pleines, la consommation équivaut à 14 allers-retours Paris – New York !

L’envoi d’un mail comprenant une pièce jointe consommerait autant qu’une ampoule 60 W allumée pendant 25 minutes.

Télécharger la version numérique d’un journal équivaut à faire 1 lessive.

Travailler une journée sur son ordinateur représente la consommation de 80 ampoules et d’un trajet de 9 km en voiture !

 

Les écogestes à adopter sur internet

 
  • Ajoute tes sites préférés dans tes favoris.

Il est important de réduire tant que possible tes recherches sur les moteurs de recherche.

Les favoris évitent de générer une nouvelle recherche à chaque fois et donc de consommer davantage d’énergie, puisqu’il redirige directement vers le site souhaité.

Autre solution : taper directement l’URL dans la barre de recherche.

 

  • Réduis le nombre d’onglets et de programmes ouverts simultanément.

Laisser des fenêtres inutilement ouvertes puise de l’énergie dans la mémoire vive de l’appareil. Dès que l’on relance le moteur de recherche, toutes les pages doivent se recharger à nouveau.

Bref, ça génère une dépense d’énergie inutile.

 

  • Opte pour un moteur de recherche éco-responsable.

Fini Google. Choisis-en un qui te permette de faire une bonne action.

Par exemple, avec Écosia, tes recherches internet contribuent à la reforestation. Avec Lilo, tu participes au développement de projets sociaux et environnementaux. Avec Youcare, tes recherches permettent de fournir des repas aux associations animales.

 

  • Limite ton utilisation du Cloud

Stocker ses fichiers et photos sur internet consomme de l’énergie, notamment pour faire fonctionner les Data Centers.

Supprime donc tous les fichiers inutiles pour libérer de l’espace. Si possible, évite le Cloud, et préfère le disque dur externe comme la clé USB, qui eux, ne consomment pas d’énergie.

 

  • Adieu WeTransfer

Utilise FileVert pour transférer ses dossiers et fichiers avec une empreinte numérique inférieure comparée au site WeTransfer.

 

  • Revois ton utilisation de ta boite mail

Précisons tout d’abord que chaque mail représente 20 grammes d’émission de CO2 émis, ce qui équivaut à 25 minutes d’utilisation d’une ampoule de 60 watts.

Une boite mail pleine consomme beaucoup d’espace de stockage, ce qui consomme énormément d’énergie et pollue…

Commence par trier tes mails, et supprime tous ceux qui ne servent à rien pour diminuer le stockage nécessaire dans un Data Center. Vide régulièrement ta corbeille et tes spams.

 

  • Désabonne-toi des nombreuses newsletters que tu reçois et qui ne t’intéressent pas.

Par exemple, CleanFox est un site, simple d’utilisation, qui vous permet de nettoyer votre boîte mail. Vous connectez votre adresse mail, l’outil identifie les newsletters et vous choisissez vous même lesquels vous souhaitez ne plus recevoir. Pratique pour gagner du temps.

Dans la mesure du possible, évite de mettre en copie de mail trop de personnes, et ne laisse que les destinataires indispensables. Dans la même optique, limite la fonction “répondre à tous” si ce n’est pas nécessaire (auquel cas tu généreras de nombreux mails inutiles, qui seront peut-être stockés pendant longtemps par les destinataires).

Préfère les échanges directs lorsque cela est possible. Eh oui, on les voit les petits rigolos qui parlent avec leurs collègues par mail alors qu’ils sont sur le bureau d’en face 😉

Au travail notamment, mets un lien vers l’emplacement d’un document en ligne plutôt que de l’ajouter en pièce jointe si cela t’est possible. Le mail sera moins lourd à envoyer et stocker.

 

Les écogestes à adopter dans la vie quotidienne

 

  • Eteins ta box internet

Que ce soit la nuit, le week-end et chaque fois qu’elle ne sert à personne, le fait d’éteindre sa box internet permet d’éviter de consommer de l’énergie pour rien, tout en réalisant des économies d’électricité.

 

  • Débranche tes appareils dès qu’ils sont totalement chargés

S’il y a bien un tort que beaucoup de monde a, c’est celui de laisser charger son portable toute la nuit…

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, même totalement chargé, un appareil branché continue de consommer de l’énergie – inutilement.

 

  • Ne mets pas ton ordinateur en veille

A la fin de ta journée de travail, évite de laisser ton ordinateur en veille. S’il n’est pas éteint, il continuera de consommer de l’énergie, et sa batterie se videra donc plus rapidement.

Il te faudra donc le recharger plus régulièrement.

 

  • Achète plus responsable et recycle tes vieux appareils

De nombreux sites tels que BackMarket te permettent d’acheter des appareils numériques et électroniques reconditionnés, et de récupérer tes anciens appareils pour les recycler.

Certains fournisseurs reprennent aussi les vieux appareils pour les recycler.

Porte une attention particulière aux labels, tels que TCO ou encore l’Ange Bleu pour certifier l’impact limité des appareils sur l’environnement.

 

  • Limite ton utilisation du streaming

On sait, ce n’est pas le tips qui vous tentera le plus…

Pourtant, le streaming vidéo est très énergivore.

Pour limiter l’impact écologique du streaming, tu peux par exemple baisser la qualité de la vidéo (surtout si tu es sur portable) : privilégie le SD (Standard Definition) à la HD (Haute Définition). Tu peux également désactiver la lecture automatique des vidéos, notamment sur YouTube.

Sinon, sache que le téléchargement (légal bien sûr !) est moins énergivore que le streaming.

Pour aller plus loin, tu peux aussi privilégier les podcasts aux vidéos. Les images et vidéos sont plus lourdes, et consomment donc beaucoup plus d’énergie que les audios.

Et pour aller beaucoup plus loin, déconnecte-toi et profite d’autres loisirs loin des écrans 😉

 

Ces bonnes pratiques, peut-être incommodantes à première vue, diminueront drastiquement l’impact négatif de ta consommation numérique.

Ce ne sont ni plus ni moins que de nouvelles habitudes à prendre.

Et surtout, n’oublie pas : ce sont les petits gestes du quotidien qui amènent aux grands changements !

N’hésite pas à nous dire en commentaire si tu as déjà adopté certains de ces tips, et partage l’article à ton entourage pour les sensibiliser aux écogestes numériques !



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.